C’est quoi ton métier ? Référenceur…

C’est quoi ton métier ? Référenceur…

Il m’est assez difficile d’expliquer mon métier à ma famille et à mes proches, car une grande partie d’entre eux n’utilisent Internet qu’occasionnellement, voire pas du tout. J’ai voulu avec cet article permettre à n’importe qui de comprendre en quoi consiste le métier de référenceur.

Le seul pré-requis nécessaire pour comprendre cet article est d’avoir déjà effectué une recherche sur Internet, ou au moins d’en comprendre le principe. D’avance je précise que j’ai volontairement grossi ou ignoré certaines choses afin de simplifier l’explication au maximum !

Recherche dans Google
Recherche dans Google

Le métier de référenceur est directement lié à la façon dont on trouve un site sur Internet.
La façon la plus commune de trouver un site est d’utiliser un moteur de recherche: comme Google, Yahoo ou Bing…
Sur la page du moteur de recherche, vous tapez les mots clés qui correspondent au site ou au contenu recherché (exemple: répliques cinema cultes).

Vous obtenez une liste de résultats: une page avec une dizaine de sites, et si les sites de cette page ne vous conviennent pas, vous pouvez continuer à explorer les résultats sur d’autres pages. Il peut y avoir des centaines d’autres pages, voir des milliers. Vous êtes vous déjà demandé pourquoi tel site apparaissait en première page et tel autre sur la 50ème page ?
Et lorsque vous explorez ces résultats, est-ce que vous cliquez plus souvent sur les sites de la première page ou ceux de la 50ème ?

Résultats de recherche Google
Résultats de recherche Google

Vous l’aurez compris, les résultats sur la première page sont plus souvent cliqués. Plus on s’éloigne de la première page, et moins les résultats sont cliqués. De la même façon, le premier résultat de la première page est plus souvent cliqué que le 10ème résultat.

Le métier de référenceur c’est de faire en sorte que les sites apparaissent le plus possible dans les premiers résultats ou les premières pages de moteurs de recherche.

Comment fait-on cela ? C’est déjà un peu plus compliqué à expliquer. Il faut comprendre comment se fait le classement dans les moteurs de recherche, et de quoi est composé un site web.
Pour schématiser, dans un site il y a d’un coté une architecture technique, que l’utilisateur ne voit pas, et de l’autre les pages comprenant les images, les vidéos, les textes accessibles au visiteurs. Un peu comme dans une voiture il y a la mécanique sous le capot, et l’habitacle que le conducteur ou le passager voit et utilise. Le référenceur doit travailler sur ces deux aspects, techniques et contenus.

Le classement dans le moteur de recherche est décidé par le moteur lui-même. Les sites sont classés automatiquement, en se basant sur une liste de critères. Il y a pour Google près de 300 critères différents pour déterminer l’ordre des sites. Il y a donc beaucoup de choses potentielles que le référenceur peut faire pour améliorer la position d’un site.

Par exemple un des critères est la vitesse de l’affichage du site. Si vous cliquez sur une page et que celle-ci met 10 secondes à s’ouvrir, c’est trop long. Peut-être même que vous allez fermer cette page, parce que vous en aurez eu marre d’attendre. Google considère qu’un site lent est un mauvais site. Il le placera moins bien qu’un site plus rapide. Ça c’est un critère technique. Pour rendre le site plus rapide, le référenceur peut par exemple limiter le poids des images.

Google se sert également beaucoup du contenu pour déterminer le classement d’un site. Pour schématiser, Google récupère les images et les textes du site, et il les garde en mémoire. Quand quelqu’un fait une recherche, Google regarde si la recherche correspond ou non au contenu du site. Par exemple, pour la recherche “répliques cinema cultes” Google cherche sur les sites toutes les répétitions des mots “répliques”, “cinema”  et “culte” et il récupère les pages où ces 3 mots sont présents, le plus proche possible les uns des autres. Il cherche aussi la présence de synonymes (citations, 7ème art, populaire…). Le référenceur doit donc réfléchir aux recherches les plus intéressantes pour le site et inclure les mots clés correspondants dans les textes du site.

Site web répliques cinéma cultes
Site web répliques cinéma cultes

Enfin, 3ème et dernier exemple, Google favorise en général un site ou une page récente par rapport à un site ou une page ancienne. Il est donc important de ne pas laisser un site à l’abandon, et de l’alimenter régulièrement.

Comme je vous le disais, près de 300 critères différents jouent sur le calcul de la position des sites, et l’algorithme évolue en permanence: des critères nouveaux sont ajoutés, d’autres sont enlevés.  De plus, ces critères ne sont pas tous dévoilés par Google, la plupart sont tenus “secrets” car ils doivent être utilisés de façon “naturelle” et ne doivent pas être détournés. Les enjeux économiques sont colossaux, et certains sites seraient prêts à tout pour être placés en premier.

Ainsi, le référenceur doit faire des tests et regarder ce qui se fait ailleurs pour toujours mieux positionner ses sites. La communauté du référencement est donc particulièrement active. Le métier évolue en permanence et il est absolument nécessaire de se tenir au courant de ce qui se fait chaque jour pour rester performant dans ce domaine !

Pour ceux qui ne connaissaient pas ce métier, j’espère que c’est plus clair maintenant… N’hésitez pas à me faire vos commentaires !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
consequat. venenatis Sed elit. ut justo et, mattis